9 très bonnes raisons pour allaiter

7 bonnes raisons d'allaiter

9 très bonnes raisons pour allaiter

Vous cherchez des raisons pour allaiter ? Peut-être avez-vous besoin de convaincre votre compagnon afin qu’il vous soutienne ? Cet article vous propose quelques éléments en faveur de l’allaitement (la liste n’est pas exhaustive). Parfois, on n’a pas le luxe d’avoir le choix d’allaiter, mais quand on l’a, autant bien s’informer en amont !

#1 C’est gratuit ! 💰

Ce n’est pas forcément le premier argument auquel on peut s’attendre sur un blog santé ahah. Mais c’est malheureusement une des raisons pour laquelle on en fait si peu la promotion. Danone et Nestlé ne se gênent pas pour vendre leurs laits infantiles.
Mais qui fait la promotion de l’allaitement ? Même les pédiatres ne sont pas suffisamment informés sur le sujet (source : notre pédiatre qui a eu un jour une prise de conscience et a choisi de se former. Elle a maintenant la double casquette : pédiatre ET conseillère en lactation, alors que cela devrait être la norme, non ?).

“L’étude publiée par The Lancet publie l’ampleur du marché des substituts de lait maternel, il était de 45 milliards de dollars en 2014, et devrait dépasser les 70 milliards en 2019, voici des chiffres délirants qui montrent bien l’influence de Big Pharma sur la grossesse et ses suites.”

Dr Franck Ledoux

#2 Le lait maternel est idéal en tout point 🥛

Composition idéale, quantité idéale, température idéale. What else ?
Le lait maternel s’adapte aux besoins et à la capacité digestive du bébé. Il est évolutif en fonction de son âge.

#3 Il est indispensable à la bonne santé du bébé 👶

“Un enfant non allaité est un enfant immuno-déprimé.” Cette phrase a été prononcé par ma pédiatre lorsque l’on a abordé le sujet de la vaccination des bébés de 2 mois. Elle nous a dit que c’était pour cela qu’en mettant plein d’enfants immuno-déprimés ensemble dans une crèche, il ne fallait pas s’étonner qu’ils soient malades tout le temps.
C’est tout de même un comble que ce soit devenu “normal” aux yeux de la société que les enfants reviennent malades de la crèche…

#4 C’est un atout pour la mise en place du rythme circadien 🌙

La composition du lait maternel évolue au cours de la journée.
Par exemple, le matin il est riche en cortisol pour donner plein d’énergie au bébé et en fin de journée il est riche en mélatonine pour l’inviter à rejoindre Morphée. Le lait maternel est donc un atout pour aider l’enfant à développer son rythme circadien (dont je parle ici).

#5 Le lait maternel se digère bien 💩

Il se digère vite et bien. S’il est si digeste, c’est parce qu’il ne contient pas résidu (en principe).
Et plus le système digestif du bébé devient mature, mieux il assimile le lait maternel. Il n’est donc pas étonnant que les selles s’espacent naturellement. N’est-ce pas un argument de poids que d’avoir moins de caca à gérer ?

#6 Il nourrit le microbiote du bébé ✨

Le lait maternel contient un ingrédient très spécial qui nourrit le microbiote du bébé. Ce sont les oligosaccharides ! Ils ont la particularité :

  • d’arriver “intacts” dans le gros intestin. Les enzymes digestives sont incapables de les découper…
  • … mais par contre les bifidobactéries sont équipées pour se charger de la tâche !
  • Ainsi, ces bonnes bactéries s’épanouissent et laissent moins de place aux bactéries potentiellement pathogènes.
  • Ils s’associent aux pathogènes, les empêchant ainsi de se fixer sur la surface intestinale.
  • Il semblerait que les oligosacccharides soient aussi capables de se fixer aux cellules intestinales et de modifier l’expression des gènes de celles-ci. Il en résulterait une meilleure efficacité de la barrière intestinale.

#7 Allaiter aide à perdre les kilos de grossesse ⚖️

Après tout, le corps a stocké en moyenne 4 kilos de graisses en prévision de l’allaitement. Il est donc logique que ces réserves d’énergie soient utilisées à cette fin.
Cependant, cela suppose de ne pas manger pour deux. Comme pour la grossesse, il faut manger deux fois mieux mais pas deux fois plus !

En ce qui me concerne, après mon accouchement j’avais un grand appétit ! Et je n’ai pas si bien mangé que ça (cantine de l’hôpital pendant 6 jours + manque de temps pour préparer à manger + envie de réconfort). Mais cette hausse d’appétit n’a pas perduré. À l’heure où j’écris cet article, j’en suis à 4 mois d’allaitement et j’ai retrouvé mon poids d’avant ma grossesse.

#8 La qualité du lait infantile industriel est mal contrôlée ☠️

Le scandale du lait frelaté en Chine en 2008, ça vous dit quelque chose ?

Sans même parler de scandale sanitaire dévoilé au grand jour, il semblerait que les contrôles de la qualité du lait infantile dépendent plus de l’auto-régulation industrielle. L.O.L.
Ils contiennent entre autres souvent des micro-organismes pathogènes… qui n’ont l’air d’inquiéter personne.

#9 C’est la chose la plus mignonne de la Terre ♥️

Je positionne cet argument en dernier car même avec un biberon de lait maternisé, le moment est tout aussi privilégié. En ce qui me concerne, je ne sais pas donner le biberon (pour de vrai, j’ai déjà essayé avec mon lait mais je n’ai pas réussi…) mais quand Augustin a tété la première fois, mon coeur a fondu. Il continue de fondre à chaque fois.


Sources :

Écrivez un commentaire ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping
Alert: You are not allowed to copy content or view source !!