Comment évolue la polyarthrite rhumatoïde ?

Comment évolue la polyarthrite rhumatoïde ?

Voici la fiche sur l’évolution de la polyarthrite rhumatoïde que j’ai réalisé pendant mes études de naturopathie. C’est une maladie chronique auto-immune marquée de poussées suivies de rémissions.

Vous pouvez télécharger la fiche au format A4 en bas de l’article !

Fiche évolution de la polyarthrite rhumatoïde

Anatomie d’une articulation saine

Dans une articulation, on trouve 4 éléments principaux, à savoir :

  • L’os sous-chondral sur lequel repose le cartilage
  • Le cartilage, un tissu conjonctif souple et flexible qui permet d’amortir les frictions lorsque les pièces osseuses bougent.
  • La membrane synoviale qui recouvre la face interne de la capsule protégeant l’articulation. Elle produit de l’acide hyaluronique et est parcouru par des vaisseaux sanguins qui déversent des nutriments dans le liquide articulaire et récupèrent ses déchets.
  • Le liquide synoviale produit par la membrane synoviale. Il a un rôle de lubrification.
Anatomie d'une articulation saine

La réaction inflammatoire

La membrane synoviale est inflammée et s’épaissit. Le liquide synoviale s’accumule et entraîne le gonflement de l’articulation.

Les cellules associées à la réaction inflammatoire (lymphocytes et macrophages) pénètrent la cavité articulaire et y déversent des molécules inflammatoires de façon inappropriée, ce qui abîme les tissus.

gonflement de l'articulation
Les lymphocytes et macrophages arrivent
les lymphocytes et macrophages déversent des molécules inflammatoires de façon inappropriée

La formation d’un pannus

Avec le temps, la membrane inflammée et épaissie forme un pannus. Il s’agit d’un tissu anormal qui adhère aux cartilages articulaires.

le cartilage s'érode
la membrane s'épaissit
du tissu anormal adhère aux cartilages

L’ankylose fibreuse

L’ankylose est une perte totale ou partielle du mouvement propre à une articulation.

Le cartilage finit par être érodé et il se forme un tissu cicatriciel qui unit les extrémités osseuses.

du tissu cicatriciel se forme

L’ankylose osseuse

Par la suite, le tissu cicatriciel s’ossifie et les extrémités des os se soudent, ce qui provoquent souvent la déformation des doigts :

  • en col de cygne
  • en boutonnière
  • en maillet
  • en griffe
les extrémités osseuses se soudent

Tous les cas de polyarthrite rhumatoïde n’évoluent pas jusqu’au stade de l’ankylose invalidante. Mais il se caractérisent tous par une restriction du mouvement de l’articulation et une douleur intense.

Vous trouverez ici un autre article sur la partie prévention de l’arthrose.

.
Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping
Alert: You are not allowed to copy content or view source !!