Mes 7 astuces pour optimiser vos révisions

conseils-revisions

Mes 7 astuces pour optimiser vos révisions

Vous préférez procrastinez en lisant cet article plutôt que de vous mettre à vos révisions ? Après la lecture de cet article vous aurez un peu plus envie de vous y mettre !

1. Programmez un timer

La technique du pomodoro est parfaite quand vous n’avez pas envie de vous y mettre. Il suffit de mettre un premier timer de 25 minutes, “juste” 25 minutes. Ce n’est pas beaucoup et cela permet de faire un petit pas vers votre objectif : réussir vos examens. J’utilise cette technique pour mettre le pied à l’étrier.

Et si ces premières 25 minutes vous donnent envie de continuer à réviser, alors faites une pause de 5 minutes avant de vous y remettre. 25 minutes de travail + 5 minutes de pause = 1 pomodoro. L’idée est de faire 4 pomodori puis une pause plus longue de 15 minutes.

2. Répétez, répétez, répétez…

La répétition, c’est ce qui permet le mieux de retenir quoique ce soit. Il suffit de voir les publicitaires nous matraquer les mêmes slogans pour qu’ils s’impriment dans notre cerveau pour en être convaincu.

La répétition offre plusieurs bénéfices :

  • Elle permet d’avoir une compréhension un peu plus approfondie à chaque itération.
  • Elle permet d’ancrer les informations dans notre mémoire.

3. … à intervalles réguliers

Relire vos cours à intervalles réguliers vous permettra d’augmenter la rétention d’informations. Au bout d’un moment, vous aurez retenu le contenu de vos cours sans efforts (si ce n’est l’effort de vous être attelé à la tâche régulièrement en prenant en compte la fameuse courbe de l’oubli).

C’est ce que j’ai eu le plus de difficultés à faire. Cela demande encore plus de temps ! Et en plus, relire ses cours de la journée le soir même alors qu’on a le cerveau qui a déjà bien donné, ce n’est pas évident.

3. Diversifiez vos supports de révisions

Ne vous en tenez pas à vos documents de cours, il y a plein de ressources en ligne pour vous aider dans vos révisions : des cours rédigés par d’autres personnes, des vidéos, des illustrations plus parlantes ou même des bandes dessinées ou des dessins animés comme “Il était une fois la vie” pour réviser l’anatomie-physiologie.

Cela permet de varier les plaisirs en quelque sorte 😀

4. Multipliez les angles de vue

Cette astuce rejoint la précédente. Personnellement, j’aime lire plusieurs livres sur le même thème (livres ou vidéos, documentaires, podcasts, illustrations, etc.). Les mêmes choses sont dites (ce qui peut paraître répétitif mais c’est aussi ce que l’on cherche) mais parfois sous des angles différents, ce qui enrichit ma compréhension du sujet.

Je trouve cela super utile quand je ne comprend pas un point du cours. Mon premier réflexe sera de chercher une autre ressource qui explique la même chose différemment.

5. Approfondissez plus que nécessaire

Si vous avez le temps, ayez la curiosité de fouiller le web à la recherche de plus d’informations que ce dont vous avez besoin. Il y a toujours des niveaux de compréhension plus complexes. Et si l’on comprend quelque chose de plus complexe, c’est parce que l’on a déjà de bonnes bases.

En me laissant porter par ma curiosité, j’approfondis les sujets qui m’intéressent. Et j’observe que c’est ainsi beaucoup plus facile de retenir les notions de bases !

6. Testez vos révisions avec une page blanche

Après avoir lu votre cours, dégainez une feuille vierge et hop écrivez dessus tout ce que vous avez retenu. Ensuite, vous pourrez comparer avec tout ce qu’il fallait retenir. J’ai beaucoup utilisé cette méthode pour apprendre mes définitions de pathologies (que vous pouvez trouver ici) pour mes examens à ISUPNAT.

  1. J’apprenais les définitions par coeur.
  2. Je les restituais toutes sur une page blanche.

Cela me permettait d’identifier les définitions sur lesquelles il fallait que je focalise. Et en plus j’étais dans les conditions d’examen : devoir faire l’effort de rappel et écrire la réponse. Car souvent on a tendance à apprendre sans se tester avec la partie la plus importante : l’effort de rappel (cf. cet article sur la mémoire).

7. Faites des pauses dans vos révisions

Il n’y a rien de mieux que les pauses pour éviter la surchauffe en cas de sujets complexes à appréhender. Il y a certes les petites pauses comme avec la méthode du pomodoro. Mais il y a aussi les pauses d’une nuit ou deux avant de ré-attaquer un sujet qui nous prend la tête. Cela m’aide à prendre du recul et d’avoir un ah-ah moment de compréhension. Bon ce n’est pas toujours le cas mais parfois cela peut aider.


La 6ème astuce est celle que je trouve la plus puissante pour la mémorisation. Je l’utilisais aussi pour apprendre le code de la route ! N’hésitez pas à me dire en commentaire celles qui vous aident le plus dans vos révisions 🙂

Écrivez un commentaire ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping
Alert: You are not allowed to copy content or view source !!