Le bouillon d’os transformé en phở gà

Le bouillon d’os transformé en phở gà

Le bouillons d’os regorge de bons nutriments. C’est une recette incontournable du post partum. Le phở gà est une délicieuse soupe vietnamienne de nouilles de riz au poulet.

J’ai trouvé ces recettes du bouillon d’os et du Pho sur papillesetpupilles. J’ai croisé la recette du bouillons d’os avec celle qui se trouve dans le livre The first fourty days pour ajouter le gingembre qui réchauffe. J’ai remplacé le boeuf par du poulet et j’ai ajouté du clou de girofle et de la cannelle pour coller au mieux aux saveurs vietnamiennes.

Une recette simple et (plus ou moins) rapide !

J’ai mis énormément de temps avant de me lancer dans la réalisation de mon premier bouillon d’os. Alors que je savais qu’en boire après mon accouchement m’aurait fait le plus grand bien. Ce n’est que plusieurs mois après la naissance de mon fils que je me suis lancée (mon fils avait 7 mois ahah). Et en fait, c’est SU-PER simple.

Grosso modo : il suffit de faire tremper des os (carcasse de poulet ici) dans de l’eau et du vinaigre de cidre, d’y ajouter quelques légumes et hop on fait cuire à petits bouillons pendant 6 heures (2 heures c’est bien aussi mais le plus longtemps ça cuit, le plus de nutriments on récupère !). Pendant ces 6 heures on se la coule douce. Et puis on filtre.

On peut consommer le bouillon d’os tel quel. Personnellement, j’adooore le transformer en phở, ça me permet de nourrir mes racines vietnamiennes !

Les recettes asiatiques m’ont toujours semblé très compliquées. Déjà parce que je n’ai jamais vraiment cuisinée (je ne me suis mise vraiment assidument aux fourneaux que très récemment, suite à notre déménagement loin de la vie parisienne et sa restauration à emporter à tous les coins de rue). Et ensuite parce que je pensais qu’il fallait plein d’ingrédients que je n’utilise jamais. Ce 2ème point n’est pas totalement faux mais une fois les épices achetées, on n’en parle plus : badiane (anis étoilé), clou de girofle, cannelle, gingembre… et la fameuse sauce de poisson dont je préfère ne pas trop regarder la composition : le nuoc mam.

Là aussi, c’est finalement vraiment très simple. On ajoute les épices au bouillon d’os (que je réalise généralement la veille donc lorsque je fais un phở, c’est très rapide), le poulet et on fait cuire des nouilles de riz (3 minutes de cuisson), on saupoudre d’herbes aromatiques et un petit shot de nuoc mam et hop on déguste !

Le bouillon d’os pour réparer les tissus en post partum

Il contient du collagène, de la gélatine, de la glycine et plein d’acides aminés pour réparer les tissus. Riche en nutriments, il est idéal pour reminéraliser la maman après la grossesse (et le reste de la famille). Mangé chaud, il préserve son énergie car son système digestif n’a pas à le réchauffer. Liquide, il permet de refaire le plein de liquides après les pertes liées à l’accouchement. Cet apport hydrique est aussi un soutien pour la lactation.
Les variations peuvent être nombreuses, aussi bien sur le choix de la viande (poulet, boeuf, poissons…) que sur les légumes à ajouter. Ma grand-mère vietnamienne ajoutait de la carotte dans toutes ses soupes, « pour adoucir le goût ». 

Ingrédients pour le bouillon d’os

  • 1 carcasse de poulet
  • 2 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 oignon coupé en 4
  • 2 gousses d’ail
  • 5 cm de gingembre frais, non pelé, coupé en deux
  • 2 carottes non épluchées, coupées en morceaux
  • 2 branches de céleri ou de poireaux coupés en morceaux (partie blanche seulement)
  • 1 bouquet de persil
  • Sel, poivre

Recette du bouillon d’os

  1. Mettre les os, l’oignon et le gingembre dans une grande marmite et recouvrir d’eau. Y ajouter le vinaigre de cidre qui va faciliter la récupération des précieux nutriments. Laisser reposer 30 minutes.
  2. Ajouter le reste des légumes en morceaux (sauf l’ail et le persil) et faire bouillir la marmite. Enlever les impuretés qui se forment en surface et baisser le feu de façon à maintenir une petite ébullition. Laisser mijoter 6 heures (minimum 2h, plus c’est long et plus on récupère les nutriments).
  3. Ajouter l’ail et le persil en fin de cuisson.
  4. Retirer du feu et filtrer pour ôter les os et les légumes.
  5. À boire immédiatement ou à converser au frigo pendant 5 jours ou au congélateur pendant 3 mois.
Pho-soupe-vietnamienne

Ingrédients pour le phở gà

Gà veut dire poulet en vietnamien. Vous pouvez le faire en version boeuf.

  • bouillon d’os
  • blancs de poulet (ils sont déjà cuits car j’utilise des restes)
  • nouilles de riz
  • 1 étoile de badiane
  • 2cm de gingembre
  • 1 clou de girofle
  • cannelle en poudre
  • 1 oignon rouge
  • 1 citron vert
  • quelques feuilles de menthe
  • quelques feuilles de coriandre
  • 1 cuillère à soupe de nuoc mam par bol

Recette du phở

  1. Porter à ébullition le bouillon d’os avec la badiane, le gingembre coupé en 2, le clou de girofle et la cannelle.
  2. Couvrir et laisser cuire doucement pendant environ 10 minutes.
  3. Faire cuire les nouilles de riz selon les indications du paquet.
  4. Verser une cuillère à soupe de sauce nuoc mam dans chaque bol.
  5. Rincer les nouilles cuites à l’eau froide et les répartir dans les bols.
  6. Ajouter les morceaux de poulets (le bouillon va les réchauffer mais il faut les avoir cuits avant).
  7. Verser le bouillon dans les bols.
  8. Ajouter la coriandre, la menthe, l’oignon rouge ciselé et le citron vert.

Bonne dégustation !

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping
Alert: You are not allowed to copy content or view source !!