Développer sa créativité

Il existe tellement de façons de brider sa créativité… T’es-tu déjà dit “je ne suis pas créatif” ? Pop pop pop ! Bien sûr que si ! Les êtres humains sont des êtres créatifs. Dans cet article, je te partage ce qui m’aide à libérer ma créativité.

Astuce créativité #1 : lire “Comme par magie” d’Elizabeth Gilbert

Comme par magie”, écrit par Elizabeth Gilbert, est un de mes livres préférés. J’ai pris beaucoup de notes pour les lire et relire plus tard. En voici une qui résonne beaucoup en moi. L‘idée derrière le nom de mon blog “Rallumons les étoiles” est un peu l’équivalent de “Découvrons nos pépites !” 😉

“L’univers enfoui profondément en nous des pépites singulières, puis il attend de voir si nous serons capable de les trouver. La quête pour découvrir ces pépites, c’est cela, une existence créative. Et pour commencer, le courage de se lancer dans cette quête est ce qui distingue une vie banale d’une existence enchantée.”

Elizabeth Gilbert – Comme par magie

Pose ton empreinte créative

Quand j’essaye de booster quelqu’un-qui-se-reconnaîtra à ranimer sa chaîne YouTube et qu’il me dit “cela existe déjà”… Je lui réponds avec mes mots ce qu’Elizabeth Gilbert nous explique si bien à propos de l’originalité :

“Eh bien oui, la plupart des choses ont déjà été faites, mais elles ne l’ont pas encore été par vous. […] Tout nous rappelle quelque chose. Mais dès lors que vous exprimez une idée à votre manière et avec votre passion, vous vous l’appropriez et elle devient vôtre. […] Les tentatives d’originalité peuvent souvent donner l’impression d’être forcées et maniérées, alors que l’authenticité possède une discrète résonance qui ne manque jamais de m’émouvoir. Exprimez simplement ce que vous voulez dire, et exprimez le de tout votre cœur. Partagez ce que vous êtes poussés à partager. Si vous êtes authentique, croyez-moi, cela paraîtra original.”

Elizabeth Gilbert – Comme par magie

Si après cette super citation tu te dis encore que « ça existe déjà », je te conseille vivement d’écouter la vidéo Everything is a remix dont je parle plus bas.


Apprends à gérer ta déception

Dans son livre, l’auteure nous explique qu’il est très important d’apprendre à gérer sa déception. Et que cela fait également partie du processus créatif. Être déçue par ce que je dessine m’arrive tous les jours… Parfois je le vis mieux que d’autres. Même en sachant que cela fait partie du processus et que c’est en forgeant qu’on devient forgeron, ce n’est pas facile ! C’est pour cela qu’Elizabeth Gilbert nous pose la question suivante : “Qu’est-ce qui vous passionne suffisamment pour que vous puissiez supporter les aspects les plus désagréables de la tâche ?”.

Voici une autre citation à propos du perfectionnisme. Je pense que nous sommes nombreux à nous y retrouver :

“Le perfectionnisme empêche les gens d’achever leur travail, certes – mais pire encore, il les empêche souvent de le commencer. Comme les perfectionnistes décident souvent à l’avance que le produit final ne sera jamais satisfaisant, ils renoncent dès le départ à être créatifs.”

Elizabeth Gilbert – Comme par magie

En parlant de perfectionnisme, cette semaine il y a une phrase qui m’a marqué en écoutant le dernier épisode du podcast J‘peux pas j’ai business. Aline nous dit que « dans 99,99% des cas, on est perfectionniste parce qu’on a une peur bleue du retour des autres, on est rarement perfectionniste pour nous-même. » #foodforthoughts


Ne te soucie pas du regard des autres

J’admire les personnes qui passent à l’action ! Comme Seth Godin qui écrit un billet de blog tous les jours. Je me rends compte qu’elles ne sont pas si nombreuses que cela, d’où mon admiration. Et j’essaye d’en prendre de la graine. Par exemple, en écrivant des articles imparfaits dans lesquels je n’ai pas une super plume mais que j’ai envie d’écrire pour le contenu que je souhaite partager. Je me motive en me disant que mon envie de partager est plus forte que ma préoccupation à bien rédiger. En écrivant ces lignes, je pense aussi aux regards des autres. Et pour passer outre, je relis les mots rassurants d’Elizabeth Gilbert à ce sujet :

“Nous passons notre vie entre 20 et 40 ans à nous efforcer d’être parfaits, parce que nous nous soucions énormément de ce que les gens pensent de nous. Puis nous atteignons la 50e et nous commençons enfin à être libres, parce que nous décidons que nous n’avons rien à faire de l’opinion d’autrui. Mais vous serez complètement libre qu’une fois que vous aurez atteint la soixantaine, où vous comprendrez enfin cette vérité libératrice : de toute façon, personne n’a jamais pensé à vous. Les gens pensent surtout à eux-mêmes. […] Vous êtes libre parce que tout le monde est trop occupé à être aux petits soins envers soi-même pour se soucier de vous. Soyez qui vous voulez dans ce cas. Faites ce dont vous avez envie. […] Créez ce que vous désirez créer – et ne vous inquiétez pas que ce soit prodigieusement imparfait, car il y a toutes les chances que personne ne le remarque. Et c’est génial.”

Elizabeth Gilbert – Comme par magie

Je pourrais continuer à citer Elizabeth Gilbert mais le mieux, c’est que tu lises son livre 😉


Astuce créativité #2 : être inspirée par Manon Lavoie

Quel est ton mot-phare ?

J’ai découvert Manon Lavoie dans un magazine. Elle est coach certifiée en créativité et en psychologie positive et a fondé M comme Muses. Après avoir participé à son atelier en ligne gratuit “Mon mot phare”, j’ai rapidement été fan de son travail sur la créativité.

Tu trouveras ici l’atelier en ligne gratuit de Manon Lavoie pour trouver ton mot-phare. L’idée est d’éliminer le superflu pour faire de la place pour l’essentiel qui pourrait être contenu dans un seul mot. Mon mot-phare est le même depuis 3 ans : “la douceur”.


Créé le meilleur de toi-même

Manon Lavoie accompagne chacun à “cultiver une vie plus riche et plus sereine en misant sur notre créativité.“ Pour cela, elle organise des retraites qui m’ont souvent fait baver mais qui se passent le plus souvent au Canada. Donc j’ai choisi comme alternative de lire son livre “Créer le meilleur de soi” qui est un condensé de douceur pour revenir à soi par le processus créatif.

Pour la petite histoire, je suis allée au salon du livre rien que pour la rencontrer. Je ne me souviens pas précisément pourquoi (c’était il y a 2 ou 3 ans) mais j’en avais envie et c’était l’occasion de découvrir le salon du livre. J’ai bien galéré à trouver le stand de son éditeur mais quelle joie d’échanger rapidement avec elle ! C’est la première fois (et jusqu’à présent la dernière) que je tenais à avoir un autographe. Allez savoir pourquoi 🙂

Créer le meilleur de soi - Manon Lavoie

Astuce créativité #3 : s’inscrire à la newsletter de Christine Nishiyama

Surmonte tes coups de mous créatifs

Une fois que tu as lu (et relu) Elizabeth Gilbert, tu peux t’abonner à la newsletter de Christine Nishiyama pour te booster régulièrement. D’ailleurs, tu n’as pas vraiment besoin de t’inscrire à sa newsletter car tous ses essais sont disponibles sur son site. En ce qui me concerne, c’est une des rares newsletter que je laisse entrer dans ma boîte mail. Christine identifie tous les freins, blocages, coups de mou auxquels on fait face lorsqu’il s’agit de créativité. Et elle en parle si bien que cela m’apaise. Pis je me sens moins seule en galère ! Maintenant que je t’ai hypé, j’espère que tu aimes lire en anglais 😀


Everything is a remix

Après des mois à lire sa newsletter, je me suis inscrite à son cours en ligne pour trouver “mon style artistique”. Je ne l’ai pas encore fini mais je le trouve intéressant. Bon, j’admets ne pas être très studieuse sur ce coup car je ne fais pas tous les exercices. Ceci étant dit, il m’a tout de même beaucoup aidé d’un point de vue créatif. Au début du cours, Christine partage deux vidéos YouTube que je trouve absolument géniales : The gap et Everything is a remix. À visionner de toute urgence, sans exagération aucune 🙂 Je trouve les messages qui y sont véhiculés particulièrement libérateurs ✨


À propos du fossé entre tes ambitions et ce que tu fais vraiment

Voici la transcription (partielle) de la vision d’Ira Glass sur le processus créatif. Je la trouve parfaite pour la touche finale de cet article sur la créativité :

“Nobody tells people who are beginners. […] But it’s like there’s a gap for the first couple years that you’re making stuff, what you’re making isn’t so good, OK? It’s not that great. It’s trying to be good, it has ambition to be good, but it’s not quite that good. […]
A lot of people never get past that phase. A lot of people at that point, they quit. And the thing I would say to you is everybody goes through that. You gotta know it’s totally normal. 
And the most important possible thing you can do is do a lot of work — do a huge volume of work. Put yourself on a deadline so that every week, or every month, you know you’re going to finish one story. Because it’s only by actually going through a volume of work that you are actually going to catch up and close that gap. And the work you’re making will be as good as your ambitions. It’s gonna take you a while. And you just have to fight your way through that, okay?“

Ira Glass

That’s all folks ! J’espère que cet article sur la créativité t’a plu. N’hésite pas à le commenter ou m’envoyer un message privé, cela me fait toujours plaisir de lire vos retours 😊.

Ci-dessous les 2 vidéos mentionnées (en anglais).

Emeline Courcelle

Emeline Courcelle

Apprentie naturopathe

Laisser un commentaire